Interview de Jenni du blog Balisolo

Découvrez le carnet de voyage d’un exploratrice et aventurière solitaire à Bali en Indonésie.

acheter carnet de voyage en cuir

Qui êtes-vous ? Quel voyageur êtes-vous ?

Bonjour, je m’appelle Jenni, j’ai 30 ans, je vis à Paris et travaille dans une agence de communication. Je suis une voyageuse curieuse et débrouillarde ! J’aime deux choses dans la vie : l’Indonésie et le web 🙂

Voyagez-vous seul (e) ? accompagné(e) ?

En général, je voyage seule. C’est comme cela que l’on fait le plus de rencontres et on est plus libre de faire ce qui nous chante sans demander l’avis de qui que ce soit. Ma philosophie en vacances (et dans la vie aussi d’ailleurs) : “Fais ce qui te plaît !”.

Comment est née votre passion du voyage ?

Très tôt, j’ai faIt plein de colos en France et en Europe, j’ai aussi de la famille un peu partout dans le monde (USA, Nouvelle-Zélande, Canada, Mexique, Haïti dont je suis originaire) et puis mon père est un grand voyageur, tous ces facteurs m’ont certainement amenée à vouloir voir de nouvelles choses, rencontrer des personnes d’horizons divers, connaître des situations nouvelles jusqu’à trouver celle qui me convient parfaitement.

Pourriez-vous nous présenter votre blog ?

Balisolo est un blog de voyage français dédié à Bali et à l’Indonésie. J’y partage des infos pratiques pour les futurs voyageurs à Bali, je leur donne des idées d’itinéraires, je les invite à sortir des sentiers battus, découvrir la culture et les traditions balinaises, je raconte aussi mes expériences de voyage quand j’y suis. Je partage une vision, aussi personnelle soit-elle. Balisolo, c’est une histoire d’amour entre Bali et moi. J’ai aussi deux autres blogs sur l’Indonésie, un peu moins actifs certes mais je suis certaine que les années m’amèneront à partager un contenu aussi riche que sur Balisolo : Javasolo dédié à l’île de Java et Lombok-Indonésie.com, la voisine de Bali.

Pourquoi avez-vous décidé de lancer votre blog ?

J’ai créé Balisolo en 2010, lors de mon premier voyage seule à Bali. Comme je partais pour plusieurs semaines, je voulais garder un lien avec mes proches en France en partageant des nouvelles mais aussi réunir à un même endroit toutes les infos récoltées sur différents sites, blogs, pages . Ensuite, vus les messages reçus de nombreux aspirants voyageurs, j’ai développé le blog et continué de l’alimenter car, en vérité, je crois qu’il m’aidait à rester connectée au pays que mon cœur a choisi et je me suis sincèrement attachée à tous mes lecteurs avec qui j’échange quotidiennement. J’adore ces gens !

Quel a été votre premier voyage ? Vos impressions premières ?

Mon premier voyage à Bali s’est fait en duo avec une amie qui avait toujours rêvé d’y aller. Avant ça, pas une seule fois je n’avais envisagé cette destination. Dès les premières heures sur place, j’ai senti une énergie s’installer en moi que je n’avais jamais ressentie avant. Au bout de 2 jours, j’avais déjà envie de partir à la découverte des moindres recoins de Bali, prendre mon sac et marcher tout droit, où que ce soit. Est née comme une force d’explorer qui ne pouvait me mener qu’à bon port, une confiance. Donc, ma première impression a été une énergie positive et puissante d’aller de l’avant !

Quel a été votre dernier voyage ? Pourquoi ce choix ?

Mon dernier voyage, étonnamment, c’était l’Indonésie, en novembre 2013. Je suis partie presqu’un mois dont la moitié était dédiée à Java que je ne connaissais presque pas (avoir passé 4 jours à Jakarta, ce n’est pas connaître Java). J’ai choisi Java parce que, pour moi, elle est le cœur de l’archipel indonésien, comme Paris est la capitale de la France, son cœur économique. On ne peut dire connaître l’Indonésie en étant allé à Bali. Bali est à part, touristique, très différente culturellement. Java, elle, est moins… aseptisée, plus dure, elle est brûlante, un peu sauvage, agitée, excessive parfois. Je ne sais pas si j’aime Java autant que Bali mais elle m’intéresse beaucoup. Jakarta, Bandung, Jogja… et il m’en reste beaucoup à voir ! J’ai lu une fois, qu’une vie ne suffisait pas à découvrir l’Indonésie. Cette vie alors, je la lui consacrerai.

????????????????????????????????????

?????????

Pouvez-vous nous raconter une anecdote de votre dernier voyage ?

Grâce à l’une de mes amies lectrices vivant à Sumatra depuis des années, j’ai été accueillie par des gens formidables près de Bandung, à Lembang. Nous avions échangé quelques brefs messages logistiques via Facebook dans un anglais très approximatif mais sans plus. Je ne savais PAS du tout qui ils étaient vraiment si ce n’est que je pouvais avoir confiance en eux selon mon amie et qu’ils n’étaient pas du tout dans le tourisme ou quelque activité dans le genre, c’était des gens “ordinaires”.
Je suis arrivée donc un après-midi dans ce petit village chez Wahyu, professeur de danses indonésiennes, sa femme Leila et leurs deux filles de 8 et 14 ans. La première fois que je l’ai vu, son sourire m’a émerveillée et ôté toute méfiance de quelque ordre. Ce petit homme dégageait une Lumière éblouissante. il était content de me recevoir et moi aussi. Nous sommes allés chercher la petite Ryana à l’école, comme si on faisait ça tous les jours. En rentrant, Thatha, la plus grande des filles, m’avait préparé sa jolie chambre. J’étais attendue. C’est fou d’être attendue à l’autre bout du monde, moi la petite française exploratrice.
Wahyu a voulu me montrer son “orchestre” dans le village, il avait préparé mon arrivée depuis plusieurs jours et avait tout organisé avec la communauté. Nous sommes donc allés dans la salle des répétitions, je me suis mise dans un coin et ils ont commencé à jouer de leurs instruments. Wahyu s’est mis à danser, c’était magique. La grâce. Au fil de l’après-midi, les gens de cette communauté se sont joint à nous. Des jeunes qui passaient par là, des moins jeunes qui voulaient me rencontrer, des élèves qui venaient s’entraîner et voir l’étrangère que j’étais… on était une petite dizaine au départ et au final, on s’est retrouvé à plus de 20 dans cette petite salle intime, les gamelans raisonnant tout autour de nous. L’atmosphère était tellement belle, on était réellement tous ensemble (au sens plein de ce mot), à partager avec nos cœurs, nos regards qui se croisaient amusés, tendres et sincères… c’était magnifique, oui, pour moi c’était magnifique, plein, vrai. A un moment, Abah, l’un des musiciens de Wahyu s’est approché de moi presque solennellement, les gens se sont tus, nous étions assis par terre l’un en face de l’autre et il a enlevé son collier pour me le mettre autour du cou. Il m’a dit : “c’est le symbole de notre communauté, il représente la sincérité, l’humilité et le courage des Sunda”. Ça ressemblait un peu à un baptême et j’ai senti que ça nous liait tous ensemble pour toujours, j’ai été très émue et honorée. C’est une famille pour moi maintenant.

????????????????????????????????????

????????????????????????????????????

Avec vous un ou des pays de prédilection ?

Quelle question… l’Indonésie bien sûr ! J’aime aussi beaucoup la Crète, je dois avoir un truc avec les îles…!

Quelles sont vos plus belles rencontres faites sur la route?

Je me rappelle de notre premier guide avec mon ami e 2010. Nous l’avions rencontré sur la Jalan Monkey Forest à Ubud et avions passé une journée avec lui dans les plus beaux coins des environs. Il nous avait expliqué la culture balinaise, ses croyances particulières comme la Metatah par exemple où l’on lime les dents au moment du mariage souvent pour enlever les vices de l’homme mais aussi pour permettre ensuite de s’alimenter de bamboo au “paradis”. Je ne sais pas si tout est vrai mais ça m’a fasciné ! Quand je suis retournée seule à Bali, j’ai recroisé Nyoman, à la même place, le même immense sourire aux lèvres et il ne se passe pas un séjour sans que je n’ai besoin de voir ses grandes dents blanches à Ubud !
J’en ai fait plein d’autres depuis mais la liste est beaucoup trop longue !

Quel paysage vous a le plus marqué ?

Le paysage qui m’a le plus marqué, c’est celui de la vallée de Karangasem, tout à l’est de Bali, tout près du palais de Tirta GangGa, entre le village d’Amed et la ville d’Amlapura. Ici, je réalise à quel point la nature est belle, riche, puissante et majestueuse.

Sur la route, comment communiquez-vous avec les autres ?

Je parle très bien le langage des signes 😀 Plus sérieusement, je me débrouille en anglais et avant chaque voyage je me fais un album photo sur mon téléphone avec les objets de la vie courante, ça dépanne parfois.

Quel est votre livre préféré sur le voyage ?

Mes lectures indonésiennes…. Dernièrement, j’ai beaucoup aimé les Carnets de résidence en Indonésie Kompilasi Komikus de Simon Hureau & Co. Un très beau livre d’illustrations de dessinateurs partis en Indonésie promouvoir l’univers de la BD. Plein d’humours, ils racontent en images leurs perceptions de l’Indonésie, ses moeurs javanaises et balinaises et leurs spécificités culturelles. Dans un total autre registre, « L’homme qui voulait être heureux » de Laurent Gournelle est aussi une belle lecture. C’est l’histoire d’un prof de philo qui part à Bali et découvre les clés d’une existence à la hauteur de ses rêves. Un livre qui interroge sur ses propres rêves et difficultés parfois à être « heureux ». En voyage, je n’ai pas besoin de livre, mais surtout de quoi écrire et dessiner.

Quel est votre film favori sur le voyage ?

Je n’en ai pas particulièrement sur le voyage mais j’adore le documentaire Marley de Kevin Macdonald. Je crois l’avoir vu plus de 10 fois, il me fait voyager littéralement. En Indonésie, ils adorent la musique et particulièrement Bob Marley. J’adore passer des soirées à 15 derrière l’ordi à regarder ce film. Marley rassemble et c’est ce que j’aime en voyage. De bonnes ondes !
Si vous souhaitez découvrir l’Indonésie, je vous invite à voir Toutes la beauté du monde de Marc Esposito tourné à Lombok. Et bien sûr “Mange, prie, aime” de Ryan Murphy qui parlera à plus d’une voyageuse romantique 🙂 – Il y a quelques autres films indonésiens sur le blog pour ceux qui le souhaitent.

Quel serait le « voyage de vos rêves » ?

Le voyage de mes rêves, c’est celui qui durerait toute la vie. Voyager sans cesse et s’arrêter parfois là où le vent me mènerait, là où les sourires m’inviteraient à poser mes valises quelques semaines, quelques mois, quelques années, qui sait ? J’aimerais faire ça une année (et beaucoup plus, si mes moyens me le permettaient) en Indonésie. Sumatra, Bornéo, la Sulawesi, Sumba, Lombok, Bali… il y a tellement à voir. 17000 îles dans l’archipel, vous vous imaginez un peu ?!

Selon vous, quels sont les indispensables à emporter en voyage ?

Si vous voyagez à Bali, les indispensables sont des vêtements en coton et séchant vite (il y a beaucoup d’humidité, les affaires peuvent moisir rapidement), une paire de tongs, des chaussures de randonnées (pour les treks aux volcans), des maillots de bain, une petite trousse à pharmacie (désinfectant, pansements, Doliprane, Cicatryl) et une petite serviette de toilette. Niveau gadget, un appareil photo et une tablette (ou un ordi). Voici mon trousseau pour 3 semaines à Bali. Et surtout, n’oubliez pas de ramener quelques petits cadeaux de votre pays pour vos rencontres locales, ils seront très bien accueillis.

Quels conseils donneriez-vous à un voyageur qui part pour la première fois sur la route ?

De s’attendre au meilleur pour qu’il arrive ! Rester positif, faire confiance à son intuition, croire à l’entraide en cas de pépins (très forte en voyage), abandonner ses a priori avant de monter dans l’avion et, plus concret, de sauvegarder tous ses documents importants (carte d’identité, passeport, visa, RIB, etc.) dans sa boîte mail, très utile, et rester joignable via mobile ou web si on voyage seul(e), l’idée étant que qu’il y ait toujours un proche qui soit au courant de l’endroit où l’on se trouve.

Quelle serait votre devise autour du voyage ?

Respecter ses envies, accueillir l’autre, vivre le moment présent et sourire. J’aime aussi beaucoup cette citation d’André Suarès « Comme tout ce qui compte dans la vie, un beau voyage est une œuvre d’art. »

Quel est votre carnet de voyage préféré chez « Carnet du voyageur » ?

J’ai beaucoup aimé le carnet de voyage de Caroline, la bloggeuse-voyageuse de Tongs et Sri Lanka.

Conclusion

Vous pouvez retrouver Balisolo sur Facebook pour discuter avec la communauté des amoureux d’Indonésie, Twitter pour suivre les actualités de l’archipel, Tumblr et Pinterest pour en prendre pleins les yeux avec de belles photos à partager et bien sûr, sur le blog : http://balisolo.com

A très vite et merci de m’avoir lue jusqu’ici, Jenni

 

 

Carnet Recommandé

2 réponses à Interview de Jenni du blog Balisolo

  1. Balisolo dit :

    Merci beaucoup pour cet interview, un vrai plaisir de me remémorer ces voyages au pays de mon coeur, l’Indonésie 🙂
    Au plaisir de lire d’autres aventures de voyageurs sur votre blog !
    Jenni

  2. Lepine dit :

    Ça fait envie…………………