Interview de Jeremy du blog djisupertramp

Découvrez sans tarder le blog djisupertramp, où  Jeremy, passionné d’outdoor nous raconte ses voyages autour du monde. De l’Océanie à l’Amérique en passant par l’Europe ou l’Asie on part avec lui aux quatre coins du monde. Vous verrez que ses superbes photos donnent envie de tout plaquer de prendre son sac à dos et de partir nous aussi sur la route. Passionné de voyage et d’outdoor,  Jeremy nous fait partager sa passion pour l’aventure et nous on se régale à suivre son blog qui nous répond à nos envies d’ailleurs.

acheter carnet de voyage en cuir

Qui êtes vous ? Quel voyageur êtes vous ?

Je m’appelle Jeremy, j’ai 24 ans, pas très grand et voyageur curieux

Voyagez vous seul (e) ? accompagné(e) ?

On ne voyage jamais vraiment seul, mais j’ai eu des départs seuls oui et d’autres accompagnés, comme l’Inde avec un pote blogueur, ou plus récemment l’Irlande et New York avec une personne spéciale. Pour moi, le voyage est fait pour être partagé et vivre les bons moments comme les galères, ensemble et récolter les souvenirs à plusieurs pour mieux se les remémorer ensuite.

Comment est née votre passion du voyage ?

Elle est venue sur le tard et en vérité, c’est ma prof de Marketing en BTS Tourisme qui m’a fait rêvé avec ses périples à vélo autour du bassin méditerranéen à vendre des poulets au Caire à l’âge de 20 ans et à me faire rêver avec tous ses récits de voyages dès qu’on avait l’occasion de parler. C’est elle qui m’a donné envie, à mon tour de faire mon sac et partir voir comment ça se passait de l’autre côté de nos frontières.

 » Photo : Samantha Faivre – www.paris-tu-paris.fr  »

Pourriez vous nous présenter nous votre blog ?

Mon blog djisupertramp.com est un blog où je raconte mes périples en Europe, en Asie, en Océanie ou en Amérique. J’essaie de m’appliquer autant que possible pour illustrer mes articles avec des images qui donnent envie de partir. Photo comme vidéo sont des passions très fortes, tout autant que le voyage, je ne conçois pas reellement l’un sans l’autre et j’ai décidé de parler de ces passions pour le voyage, l’outdoor et l’image sur mon blog, et je prends un plaisir fou.

Pourquoi avez vous décidé de lancer votre blog ?

Des blogs j’en ai eu à la pelle, j’ai dû tester toutes les plateformes possibles et imaginables, mais le nom de mon blog a vraiment vu le jour il y a 5 ans, je parlais voyage sans être vraiment parti mais ça me plaisait et puis il a pris tout son sens lorsque je suis parti voyager 6 mois autour de l’Australie en 2011. Faute de bugs de serveurs et malchance, l’ensemble des récits antérieurs à l’Australie se sont envolés. Donc si l’on remonte dans les archives de mon blog, on trouvera des articles remontant à 2011 seulement.

 » Photo : Samantha Faivre – www.paris-tu-paris.fr  »

Quel a été votre premier voyage ? Vos impressions premières ?

Mon premier voyage, ce fut Londres à 3 ans, mais n’en ai aucun souvenir, ensuite ce fut des voyages scolaires, mais sinon, le vrai premier seul, ce fut un week-end à Dublin où j’emmenais ma sœur pour sa première fois en avion. Un week-end budget ultra serré qui nous reviendra à 150€ à deux tout inclus (vols aussi !) un chouette moment partagé entre frère et sœur et des souvenirs 4 ans après qui demeurent imperissables. Le premier hors Europe fut, 1 an plus tard, pour 6 mois en Australie.

Quel à été votre dernier voyage ? Pourquoi ce choix ?

Le dernier voyage fut les Philippines où j’ai eu la chance d’être invité en voyage de presse. Un pays incroyable pour lequel j’ai eu un vrai coup de cœur et où il me tarde déjà de retourner. Sinon, mon dernier voyage personnel fut New York il y a quelques semaines. Elle étudie à Montreal, j’étais toujours en France, on a décidé de fêter son anniversaire à New York. Ma première fois la bas et tout un tas de souvenirs bien à nous sous une ville qui avait revêtue son plus beau manteau blanc pour l’occasion. Certainement un voyage un peu spécial que je n’oublierai jamais pour tout ce qu’on y a vu, vécu, rit et découvert.

Pouvez vous nous raconter une anecdote de votre dernier voyage ?

C’est l’un des tout premiers moments de ce voyage, nous avons pris un taxi pour rejoindre notre appartement à Brooklyn, nous devions mettre entre 20 et 30 minutes, le chauffeur refusait de mettre son GPS et a mis plus d’une heure à y aller. Faute de quoi, nous refusions de payer pour tous les détours et tout le temps facturé en plus. Malgré l’aide de notre hôte, tout ça s’est terminé par l’arrivée de la NYPD sur un bord de route par -10°c à expliquer le problème pendant près de 30 minutes.

Sinon, nous avons littéralement traversé tout New York pour acheter ce qui était pressenti comme les meilleurs donuts de la ville. Et on a pas été déçu.

Avec vous un ou des pays de prédilection ?

Si j’ai plus voyagé dans les pays chauds, il faut bien avouer que les pays froids me font davantage de l’œil, la Norvège est l’un de mes pays préférés et je m’apprête à m’envoler pour le Canada. L’Alaska, le Groenland, la Patagonie et un paquet de destinations froides me font rêver.

 » Photo : Samantha Faivre – www.paris-tu-paris.fr  »

Quel paysage vous a le plus marqué ?

L’immensité blanche et immaculée d’un fjord glacé aux confins de la Norvège, à rouler pendant des kilomètres entiers en motoneige, seuls, au milieu de cette immensité. Mais je dois reconnaître aussi qu’une plage en particulier m’a ému aux larmes en Australie, l’intensité du moment ayant joué aussi. Dur dur de choisir.

Quel serait le «voyage de vos rêves» ?

Plusieurs voyages se convoitent la première place mais je dirais l’Alaska, le Groenland, l’Afghanistan. Elle vous dirait sûrement pareil, mais ces trois destinations sont pour moi des rêves profonds depuis de nombreuses années.

Selon vous, quels sont les indispensables à emporter en voyage ?

Je pense qu’il n’y a pas un indispensable universel, mais des indispensables à chacun d’entre nous. Pour moi, ça serait mon appareil photo, une extension presque naturelle de mon bras.

Quels conseils donneriez vous à un voyageur qui part pour la première fois sur la route ?

Profiter de chaque instant et ne pas paniquer quand la situation dérape de ce qui était prévu, c’est le début de l’aventure, et c’est quand on panique que tout va mal. Pour le reste, profiter à fond !

Quelle serait votre devise autour du voyage ?

« They did not know it was impossible, so they did it » Mark Twain

 

Carnet Recommandé

Les commentaires sont fermés.