Interview de Laponico du blog Escales nordiques

Partez à la découverte du Grand nord, des régions polaires et de la Scandinavie grâce au blog Escales nordiques. Il est le blog de référence incontournable à tous les amoureux des régions nordiques. Vous  y trouverez toute l’information souhaitée, de l’actu, des reportages, des lectures mais aussi de superbes photos des régions polaires. Des conseils pratiques pour préparer votre voyage dans le grand nord.

acheter carnet de voyage en cuir

 Qui êtes-vous ? Quel voyageur êtes-vous ?

Laponico sur les réseaux, je suis un passionné de régions nordiques, et de scandinavie (j’adore la Suède !!!), et globalement d’outdoor et d’aventure. Je vis en forêt de Fontainebleau, dont j’essaye de profiter un maximum, en cherchent les passages les plus éloignés des chemins…j’aime me créer mes propres routes. D’un point de vue voyage, c’est pareil, j’aime aller là où les gens ne vont pas forcément, et je fuis (peut-être et surement à tort), certaines destinations trop touristiques. Fuir le monde, ne pas ramener les mêmes photos des mêmes voyages organisés, j’aime m’organiser moi-même mes séjours. Je préfère largement m’organiser mon voyage, la préparation est déjà un moyen de voyager, et de mieux profiter ensuite de son séjour.

 Voyagez vous seul (e) ? accompagné(e) ?

Vivant en couple, je voyage donc avec mon amie, et depuis 2 ans notre petit garçon, que nous essayons d’amener partout (il n’a pas encore fait la Laponie, mais ça viendra). Exceptionnellement cet hiver, je pars seul en Laponie, pour un raid solo un peu particulier, puisque je vais passer seul une semaine dans la forêt, dans laquelle je me construirais un igloo, et me déplacerais en fonction de mes envies. Le côté un peu trop roots et extrême m’a incité à faire ce trip tout seul.

Comment est née votre passion du voyage ?

J’ai longtemps aimé la France, avec sa variété de paysages, la mer, la montagne, la campagne, Paris et des tas d’autres supers coins ; et une famille qui n’était pas très voyageuse. Puis petit à petit, en m’émancipant, j’ai commencé à sortir un peu, même si je n’ai jamais été très loin. Et il y a quelques années, j’ai découvert la Suède, et ce nord qui m’a toujours fasciné ; j’ai vu que ce n’était pas si difficile d’aller loin, que le loin n’était pas forcément si inaccessible ni cher que ça, en se débrouillant un peu. J’ai ainsi pu marcher sur les traces de mes héros du grand nord.

Pourriez-vous nous présenter votre blog ?

J’ai 2 principaux blogs : www.escales-nordiques.com qui est plus un site dédié aux régions nordiques avec des actus (expo en rapport avec le nord, reportages, lectures nordiques…), bons plans, conseils pour s’habiller et voyager dans des régions polaires, et www.carnets-nordiques.com que je considère comme le blog d’escales nordiques : carnets de voyage, récits d’aventures, photos de paysages enneigés de mes séjours en Laponie ou juste dans des endroits qui m’ont touché. J’essaye aussi de parler de ce qui m’intéresse, et me fait réagir, et apporter une dimension outdoor avec la partie « j’ai testé » dans laquelle je donne mon avis sur du matériel, des sorties, que je peux faire. C’est un blog dédié aux régions nordiques, mais pas que, et je me laisse une large possibilité de ne pas parler que de nord !

Pourquoi avez-vous décidé de lancer votre blog ?

Le premier, c’était pour mettre sur le web les informations que je n’avais pas pu trouver facilement. Avant Escales nordiques, il y a eu www.voyage-laponie.com (mais trop restreint, j’ai donc crée ensuite escales nordiques). Et carnets nordiques, c’est mon petit dernier (il aura un an début mai), car sur escales nordiques, j’avais un ton trop « sérieux » et je m’interdisais de parler de certaines choses ou d’une certaine façon. Oui, c’est bizarre de s’interdire des choses sur son propre blog ! Mais je m’étais enfermé dans quelque chose de trop sérieux et je ne me voyais pas en sortie autrement. Et j’aime bien créer (avant ces blogs, j’en ai fait au moins une dizaine d’autres, mort-nés pour la plupart, ou abandonné au bout de quelques semaines, ces 3 là et surtout les 2 derniers sont vraiment mes premiers que je parviens à poursuivre.

Quel a été votre premier voyage ? Vos impressions premières ?

Mon premier voyage a été en Allemagne, avec l’école (oui, j’ai pris Allemand première langue, grosse erreur car je ne suis maintenant bon ni en allemand, ni en anglais, et je déteste l’Allemagne…). Le séjour était agréable, c’était une découverte intéressante, mais ne m’a pas donné plus l’envie que ça d’y retourner. J’ai ensuite visité le nord de l’Espagne, la Belgique (même si ce n’est pas trop l’étranger), et enfin la Suède en 2007, qui a été un coup de cœur !

Quel a été votre dernier voyage ? Pourquoi ce choix ?

La Dalécarlie, en Suède (oui, encore). Je voulais découvrir une nouvelle région en suède, et la Dalécarlie, c’est le centre de la Suède, c’est le côté typique du pays, avec des maisons en bois rouge partout, des lacs, des collines, de l’artisanat (le célèbre cheval de dalarna, emblème de la Suède, est issu de cette région). C’était aussi le premier voyage avec notre petit, qui fêtait tout juste ses un an, il fallait donc un endroit accessible sans trop de trajet, et la Suède pour cela était l’idéal.

Pouvez-vous nous raconter une anecdote de votre dernier voyage ?

Je ne sais pas si vous vous rappelez le printemps dernier, mais en France il faisait un temps pourri : gris, pluie, on ne sortait pas de cet hiver ; en arrivant en Suède, là où deux semaines avant il faisait encore -20°, les 2 premiers jours furent froid, et la glace encore présente sur le lac Siljan, et la suite du séjour fut un spectaculaire réchauffement, me faisant passer de l’habillement hiver à l’habillement printemps/été : j’ai même pris une insolation une dizaine de jours plus tard à Stockholm (oui, je préfère quand même le froid à la chaleur, d’où mon amour pour les pays nordiques).

Avec vous un ou des pays de prédilection ?

La Suède, et la Laponie : la neige, les paysages enneigés, les forêts de pins. Mais aussi les paysages pleins de lacs et de collines. C’est aussi une culture qui m’attire.

Quelles sont vos plus belles rencontres faites sur la route?

Anni : je rentrais de mon premier séjour en Laponie, et j’étais dans le bus (presque vide) tout seul. Une jeune fille vient s’assoire à côté de moi, déplace mes sacs, et engage la conversation. Elle venait de Finlande, allait retrouver des couchsurfers à Kiruna. Le genre de rencontres assez surréalistes, pour quelqu’un de timide comme moi, qui ne vais pas forcément vers les gens, j’ai trouvé ça génial et ça m’a donné envie de voyager, aller vers les gens, et tout simplement donné la pêche !

Quel paysage vous a le plus marqué ?

Un certain nombre, mais principalement en Laponie, les couleurs en fin de journée, pour peu que nous soyons sur le bord d’un lac face au soleil. Des heures à rester regarder. Il y a aussi eu une parhélie (une sorte d’arc en ciel entourant le soleil, qui arrive pas grand beau temps très froid), et bien sur une aurores boréale.

Sur la route, comment communiquez-vous avec les autres ?

J’essaye de sortir du web, des réseaux, et de me refermer sur moi-même. Je donne une fois ou deux des nouvelles à la famille, pour dire que je suis vivant, pas obligation, et c’est tout. J’essaye de déconnecter. Alors cette fois-ci, pour mon aventure en Laponie, je vais essayer justement de rester connecté, en partageant tant que possible le trip sur Instagram (https://www.instagram.com/laponico/), et peut-être avec Allo la Planète avec un point téléphone quotidien (en fonction de mes possibilités techniques). C’est mon voyage le plus roots, mais qui sera surement le plus geek aussi, peut-être un moyen de compenser la solitude.

Quel est votre livre préféré sur le voyage ?

Indian Creek, de Pete Fromm : un jeune étudiant qui part s’isoler un hiver pour surveiller des œufs de saumon dans le Montana, entouré de neige, et devant apprendre la vie seul. J’ai adoré, tant le ton humoristique que l’histoire en général (histoire vrai).

 Quel est votre film favoris sur le voyage ?

Into the wild sans hesitation. Tout quitter, sortir de cette vie de surconsommation, pour aller vivre dans le Grand Nord, toute ces rencontres, c’est vraiment une aventure humaine qui m’a, et me fascine encore.

Quel serait le «voyage de vos rêves» ?

Le Pôle Nord. Pas y aller en hélico ou autre, non, faire une vraie expédition, bivouaquer, galérer, mais vivre, simplement.

Selon vous, quels sont les indispensable à emporter en voyage ?

Vêtements techniques pour être à l’aise en toutes circonstances. Appareil photo bien sûr. Couteau (même si ça ne sert pas forcément, on ne sait jamais – attention, si j’allais dans un hôtel en Tunisie sur le bord d’une piscine je n’en prendrais pas, soyons d’accord). Quels conseils donneriez-vous à un voyageur qui part pour la première fois sur la route ? Ne pas avoir peur, et ne pas hésiter !

 Quelle serait votre devise autour du voyage ?

Ne pas suivre les chemins tout tracés mais suivre sa propre route.

 Quel est votre carnet de voyage préféré chez « Carnet du voyageur » ?

Pas de préférence particulière, après les carnets aventurier, découvreur, et expédition me parlent forcément plus que les autres 

 

Carnet Recommandé

Les commentaires sont fermés.