Interview de Laura et Seb Les globe blogueurs

Les globe blogeurs c’est Seb et Laura qui croquent la vie et dévorent le mode, dans leur blog ils partagent avec vous leurs expériences de voyageurs indépendants et axés sur la nature.

acheter carnet de voyage en cuir

Qui êtes vous ? Quel voyageur êtes vous ?

Laura et Seb, couple voyageant en indépendants régulièrement depuis une dizaine d’années. Laura 31 ans, coordonne une antenne locale d’une asso étudiante aidant les jeunes en difficulté scolaire dans les quartiers populaires. Seb, 33 ans, anime un réseau régional d’éducation à l’environnement.

 Voyagez vous seul (e) ? accompagné(e) ?

Nous voyageons quasiment tout le temps ensembles, mais nous avons faits quelques voyages chacun de notre côté également.

 Comment est née votre passion du voyage ?

Laura comme moi, avant même de nous connaître, avons voyagé pour la première fois en dehors de l’Europe pour un projet humanitaire en Afrique de l’Ouest (Sénégal et Togo). Cette expérience nous a transformés et donné le goût de la découverte d’autres horizons, d’autres cultures, loin de notre zone de confort.

Pourriez vous nous présenter votre blog ?

Les globe blogueurs, c’est un reflet de nos voyages. L’idée n’est pas de faire un récit exhaustif, ou un carnet de bord, je pense que ce serait chiant ! Mais plutôt de raconter de manière personnelle ce qui nous a marqué, le pire comme le meilleur et surtout partager ces expériences pour qu’elles puissent servir à d’autres. Un blog de voyage c’est avant tout un partage, un point de vue personnel, ce qui le distingue des guides à qui il manque ce petit supplément d’âme. C’est ce que nous tentons de faire avec les globe blogueurs.

Pourquoi avez vous décidé de lancer votre blog ?

Nous sommes en ce moment embarqués dans un voyage de 10 mois en Amérique Latine. A l’annonce de ce périple plus long qu’à l’habitude, famille et amis nous ont systématiquement posé la question « vous allez faire un blog ? ». On finit par dire oui…

Pour être honnête, cela nous semblait un peu fastidieux de se lancer dans l’écriture d’un blog et finalement, très vite nous nous sommes pris au jeu, le lectorat s’élargissant. Le côté intéractif de ce mode de communication nous a vraiment plu et on trouve toujours ça rigolo de croiser en voyage des gens rencontrés grâce au blog.

Quel a été votre premier voyage ? Vos impressions premières ?

J’ai parlé rapidement de nos premiers voyages séparés qui ont été de vrai es claques culturelles. Le Sénégal comme le Togo ont cet immense avantage qu’est la langue en commun pour le voyageur francophone, alors que nous avons des cultures radicalement différentes.

Cela nous a permit de voir que beaucoup de choses sont universelles ! Je trouve ça passionnant de voir ce qui relève de notre culture ou notre milieu social et ce qui est commun à tous. L’humour est un bon exemple, il y a des blagues qui passent partout, d’autres qui ne feront rire qu’en France…

Aussi, ces premiers voyages ont réellement changé notre attitude par rapport aux biens matériels. On peut dire que ces pays ne sont pas les plus confortables pour voyager et encore moins pour vivre, et pourtant, il règne une certaine joie de vivre, une énergie, une solidarité qui en font des pays très riches, bien que pauvres économiquement. Une sacrée leçon de vie.

Quel à été votre dernier voyage ? Pourquoi ce choix ?

Nous sommes en ce moment même en Amérique latine. Nous sommes partis 10 mois du Mexique et nous finirons par le Brésil. J’écris depuis la Patagonie Chilienne.

Nous avions vraiment envie d’aller plus loin que nos habituelles vacances de quelques semaines, qui sont intéressantes, mais ne permettent que de survoler un pays, une région. Nous avions tous les deux une expérience de séjours de quelques mois au Sénégal chacun de notre côté qui ont été passionnantes, mais dans le cadre particulier de projets. Nous voulions prendre du temps pour nous, du temps pour voyager longtemps, découvrir toujours plus !

L’Amérique latine s’est avérée être une évidence pour nous. D’une part parce que notre premier voyage ensembles avec Laura fut en Équateur, un souvenir incroyable, d’autre part parce qu’il est très important pour nous de pouvoir communiquer avec les personnes vivant sur place. Le fait que l’Espagnol soit parlé quasiment partout en Amérique centrale et du sud est un énorme avantage (et puis cela m’a permis d’apprendre une nouvelle langue!).

Pour ne rien gâcher, les paysages naturels sont incroyables, l’histoire également, bref, parfait pour nous.

Pouvez vous nous raconter une anecdote de votre dernier voyage ?

Il y a quelques semaines, au nord du Pérou,C’est une région montagneuse assez isolée, il y a peu de trafic, surtout en cette saison des pluies qui commence.

Il est 4h du matin, nous tentons de trouver le sommeil tant bien que mal, la route étant très sinueuse.

Le bus s’arrête, le chauffeur allume les lumières dans l’habitacle et nous annonce placidement : « il n’y a plus de chemin, fin du voyage ».
Un peu embrumés, on prend quelques instants pour réaliser que la route est coupée par un glissement de terrain ! La scène est assez surréaliste, coincés en haute montagne de nuit, au bord d’un ravin, un éboulement que nous éclairons avec la lumières de nos portables devant nous… Les spéculations entre voyageurs vont bon train et les estimations vont de quelques heures et plusieurs jours à rester coincés ici. Aucune info du chauffeur qui reste stoïque. Finalement, après quelques heures d’attentes, une organisation entre passagers pour échanger quelques vivres, une mygale croisée sur le bord de la route, un bus arrive de l’autre côté de l’éboulement et nous pourrons continuer notre chemin.

Le voyage réserve de belles surprises et on adore ça !

Avec vous un ou des pays de prédilection ?

Jusque maintenant, nous sommes d’accords avec Laura, c’est sans conteste la Colombie. Un pays magnifique à tous les niveaux. Les paysages sont incroyables et d’une très grande diversité. Des plages des Caraïbes jusqu’aux glaciers de hautes altitude, de la forêt amazonienne inondée jusqu’au désert ultra sec de la Tatacoa. Mais ce qui fait vraiment la différence pour nous, ce sont les gens. L’accueil est vraiment chaleureux, les Colombiens sont réellement heureux de recevoir des visiteurs, de pouvoir montrer que leur pays est magnifique, que les clichés qui collent encore à la peau de la Colombie sont très éloignés de la réalité. Mais au delà de ça, ce n’est pas que le rapport entre voyageurs étrangers et locaux qui est agréable, c’est le rapport entre Colombiens eux mêmes qui donne une ambiance bienveillante et joyeuse, comme un sentiment de renouveau, de respiration après des moments difficiles. Je ne sais pas si cela va durer, alors un conseil, allez y maintenant !

Quelles sont vos plus belles rencontres faites sur la route?

Impossible de citer une rencontre en particulier, alors quelques exemples qui me viennent en tête spontanément : un ancien combattant sandiniste au Nicaragua qui nous raconte la guerre civile de sont point de vue, une Belge voyageant sans quasiment aucun bagage en dehors de sa friteuse électrique, la famille Guatemaltèque au lac Atitlan qui nous a hébergés lorsque nous avons pris des cours d’Espagnol, cette autre qui cultive le maïs dans une réserve auto gérée au nord du Nicaragua, un prêtre bouddhiste dans son temple au Cambodge, Mr Hot hot, un guide au charisme incroyable, qui nous invite à vivre noël avec lui en Tanzanie, jusqu’à ce couple de français rencontrés hier qui voyagent dans toute l’Amérique du sud en tandem… Et tant d’autres !

 Quel paysage vous a le plus marqué ?

Idem, difficile de choisir un paysage, il y a tellement de merveilles ! Le Sud Lipez en Bolivie, le paramo d’Oceta en Colombie, l’île d’Ometepe au Nicaragua, les plages de Zanzibar, les grottes de Bornéo, le cratère du Ngorongoro en Tanzanie..

 Quel est votre livre préféré sur le voyage ?

A marche forcée de Sławomir Rawicz, l’histoire incroyable d’évadés d’un goulag qui traversent l’Asie du cercle polaire jusqu’à l’Himalaya sans aucune ressources, en fugitifs.

 Quel est votre film favoris sur le voyage ?

Carnets de voyage (Diarios de motocicleta), parce que c’est d’actualité pour nous. Nous traversons les paysages rencontrés dans ce film.

Quel serait le «voyage de vos rêves» ?

Celui que nous faisons en ce moment 🙂 Et les prochains !

 Selon vous, quels sont les indispensables à emporter en voyage ?

Pas grand chose en dehors des réellement indispensables passeport et carte de crédit. Notre petit eeepc est devenu important pour mettre à jour le blog, aussi quelques objets pratiques bien utiles : un pagne, des tupperwares pliables, des bonnes chaussures…

 Quels conseils donneriez vous à un voyageur qui part pour la première fois sur la route ?

De lâcher prise ! S’il ne faut pas être un bisounours en voyage et se méfier un minimum des arnaques potentielles, il est ultra important selon nous de provoquer la chance et de savoir se laisser porter. Avoir des plans trop figés, un voyage trop préparé ou rester entre voyageurs sont les principaux freins aux belles surprises. Et nous sommes persuadés que le meilleur dans le voyage, ce sont justement les surprises.

 Quel est votre carnet de voyage préféré chez « Carnet du voyageur » ?

Le carnet de voyage reporter, pour son élégance

Carnet Recommandé

Les commentaires sont fermés.