Les origines du scrapbooking

On ne peut pas passer à cote du scrapbooking car c’est devenu un phénomène de mode ludique et à la portée de tout le monde. Mais connaissez-vous les origines du scrapbooking? Un petit tour dans cet univers afin de mieux le connaître.

Qu’est-ce que le scrapbooking?

Le mot « scrapbooking » est un anglicisme qui vient du terme « scrap » qui désigne des morceaux, des bouts, des restes de quelque chose. acheter carnet de voyage en cuirEt du terme « book » qui est bien sûr un livre. Vous comprendrez donc le sens, il s’agit de collage dans un livre,. Mais pas n’importe quel collage, c’est plutôt de customisation de photos afin de créer un album ludique et original. Le format habituel d’un album de scrapbooking est en général de 30×30 cm, mais on peut faire des variantes au grès des envies de chacun. C’est un loisir créatif et un art décoratif qui permet de mettre en scène ses souvenirs et d’y déposer ses commentaires. C’est une façon de pratiquer le bricolage de manière épanouissante et esthétique.

La petite histoire du scrapbooking

Le scrapbooking en tant que loisir créatif existe depuis très longtemps, même si l’on aurait tendance à penser que c’est un phénomène récent. Il était plutôt connu aux États unis sous le nom de « rubons » depuis déjà le XIX eme siècle mais tomba dans l’oubli jusqu’en 1999, ou il réapparut en France grâce à Marie-Dominique Gambini, qui médiatisa cette technique et connue un succès important.

L’ancêtre du scrapbooking

Mais encore plus tôt, le scrapbooking était déjà présent dans les mœurs et ont considère que le premier cahier de scrapbooking date de la fin du XVII eme siècle et aurait été confectionné en Allemagne. Il faut savoir que l’ancêtre du scrapbooking sont les carnets de voyages ou les écrivains, les poètes ainsi que les peintres, décorent leur livre lors de leurs déplacements afin d’illustrer ce qu’ils voyaient..

Carnet Recommandé

Les commentaires sont fermés.