Carnet voyage route de la soie

Carnet voyage route de la soie
4.7 (93.33%) 3 vote[s]

Pour les grands aventuriers, voyager sur les traces des grands explorateurs, en suivants des routes mythique tels que la route de la soie sera un voyage inoubliable. Vous pourrez visiter l’Asie du sud-est , la Chine, l’Inde et revenir jusqu’en Europe. Un long voyage palpitant qui mérite d’y consacrer un petit carnet que vous confectionnerez tout au long de votre parcourt. Il sera le témoin de vos aventures et vous pourrez y mettre tout ce que vous désirez.

acheter carnet de voyage en cuir

Route de la soie pays traversés

Glaner ce qui est exotique…Ce qui est le plus surprenant dans ces voyages à l’autre bout du monde, c’est que tout est différent. Les revues de presse et les journaux votre pareront comme de véritables merveilles, avec des écritures les plus surprenantes les unes que les autres. Pensez à récupérer des coupures de journaux et les coller dans votre petit carnet de voyage, c’est beau et tellement exotique. Le moindre ticket de transport ou note de restaurant sera un souvenir qu’il ne faudra pas manquer d’ajouter dans votre carnet. De même que les cartes, surtout si elles sont anciennes vous permettront de vous souvenir du trajet que vous avez fait et les villes que vous avec visité.

Itinéraire de la route de la soie

Partager votre carnet de voyage. Partager ne veut pas dire donner, mais confier votre carnet aux personnes que vous croisé afin qu’elles y posent leur touche et leur écriture, que ce soit une information, un poème, une adresse ou même un mot amical. il n’y a pas meilleur souvenir que les instants passés avec les gens car ils vous feront bien plus voyager et découvrir ces contrées lointaines. Les tampons des gares ou des postes sont également très joli à poser tout au long de vos pages, alors n’hésitez pas à demander autour de vous, vous serez surpris de voir que les gens y participent avec plaisir.

Route des épices histoire

Les épices ont longtemps étaient considérées comme de véritables petits trésors exotiques, et elles ont toujours été très utilisées non seulement dans la nourriture mais aussi dans la médecine et la parfumerie. Mais les épices proviennent essentiellement de l’Asie donc elles sont le centre d’un commerce important depuis toujours.

route des epices

 

 

 

Un commerce qui remonte à l’Antiquité.Autrefois le commerce des épices était comparable à celui de l’or et des pierres précieuses et pendant des siècles ce commerce se développa entre l’accident et l’orient. Ce sont les civilisations asiatiques qui furent à l’origine de ce négoce qui remonte à l’époque Gréco-romaine. À cette époque, la cannelle, la cardamome, le gingembre et le curcuma étaient au centre du commerce. Les Égyptiens quant à eux importaient des épices, des encens des bois précieux comme l’ébène, des soies et des étoffes raffinées.

Histoire de la route de la soie

Pendant longtemps ce commerce se passa par les voies terrestres reliant l’Orient et l’Occident, s’associent de très près avec celles de la route de la soie. C’est à la fin du XV eme siècle que ce commerce prit un nouvel essor très important grâce à l’ouverture des routes maritimes entre l’Europe et l’Asie. Le grand explorateur Vasco de Gama relia l’Espagne à l’Inde en passant par le cap de Bonne Espérance, ce long voyage prit le nom de « route des épices ». Il y installa le premier comptoir Européen à Goa, qui fut une concurrence directe aux pays Arabes. Cette recherche à relier les Indes pour ce commerce fructueux poussa de nombreux explorateurs à rechercher des nouvelles voient plus rapides. C’est ainsi que Christophe Colomb découvrit l’Amérique en pensant que ce sont les Indes. De même pour Amerigo Vespucci qui fit le voyage similaire.

Route de la soie de L’Ouzbékistan à la Chine

Pendant très longtemps le commerce des épices et la route de la soie sont étroitement liés, véhiculés et commercialise par les mêmes marchands qui prennent les mêmes routes. La soie et les épices sont importées en Europe pendant des siècles, mais quand la technique de la sériciculture fut importée en France, seul le commerce des épices survivra et survit toujours.

Carnet Recommandé