Organiser son carnet de voyage

Le voyage permet, certes, le dépaysement, la conquête des lieux cultes, la rencontre avec des cultures et traditions différentes, mais c’est également le moment idéal pour mettre ses impressions par écrit ou par croquis.

Comment bien organiser son carnet de voyage ?

Avant de vous lancer dans des écrits, quelques conseils sur le choix d’un carnet de voyages’imposent. Oubliez l’idée d’un carnet de voyage électronique. Bien qu’il soit à la mode, ce type de carnet est impersonnel et comporte de nombreux inconvénients (panne ou problème de batterie épuisé…). acheter carnet de voyage en cuir

On choisit un carnet de voyage artisanal qui se transporte facilement et que l’on peut personnaliser avec des croquis reflétant le thème du voyage. Si vous avez des mains en or, n’hésitez pas à créer vous-même votre propre carnet de voyage. Passons, désormais, à l’essentiel.

La bonne proportion

Le carnet de voyage se fonde sur des croquis, des photographies, des collages et des textes. Conserver tous vos billets ainsi que des éléments de vos conquêtes comme des grains de sable, des brindilles d’herbes ou encore des cartes postales illustrant votre périple. Ces petits éléments mettront du charme et de la gaieté dans votre carnet de voyage.

Organisez votre carnet de façon chronologique

Il est conseillé d’organiser votre carnet de voyage par ordre chronologique. Commencez par illustrer la première page avec une photo (ou un croquis) de la carte du monde montrant le lieu de votre périple. Quelques informations sur le lieu du périple sont les bienvenues. Continuez votre carnet de voyage en décrivant votre voyage (avion, route, arrivée à l’aéroport, découvertes du lieu d’hébergement, la conquête des lieux, les nuits endiablées, la gastronomie etc…).

L’image en appui de la description

Tout, sans exception, doit être noté dans le carnet de voyage. L’important étant de conserver un ordre chronologique et de décrire vos sentiments accompagnés d’une description des lieux. Dites-vous bien que vos écrits doivent renseigner et informer un lecteur. L’image ou le collage viendront appuyer votre argumentation. Par ailleurs, n’hésitez pas à faire des ouvertures à chaque fin de récit.

Carnet Recommandé

Les commentaires sont fermés.